1



Une question ?


La Dératisation

ATTILA-KOULA s’est spécialisé dans la lutte anti-rongeur en milieu tropical humide.

Avec la demande de plus en plus grande de traitement sur la base des normes ISO (International Organisation of Standardisation – Organisation Internationale de Normalisation), les méthodes de traitement ont évoluées parallèlement.

Nous appliquons globalement trois méthodes de dératisation. Ces trois méthodes sont associées afin d’obtenir une lutte intégrée avec le maximum d’efficacité pour le client et le plus grand respect pour l’environnement et la sécurité des biens et des personnes (norme HS&E – Hygiène, Sécurité et Environnement)

1 - La méthode de choc à base d’appâts empoisonnés avec  un rodenticide instantané.

Cette méthode, très efficace pour combattre une brutale explosion de la population de rongeurs dans un lieu donné, a des limites, tels que :

  • la prise d’appâts de moins en moins fréquente(les rongeurs font la relation entre la prise d’appât et la mort de leurs congénères), les appâts ne sont plus touchés en moyenne à partir du troisième jour
  • la mort de rongeurs dans des endroits inaccessibles, donc leur putréfaction accompagnée de mauvaises odeurs persistantes plusieurs jours si on ne retrouve pas le cadavre
  • la nécessité d’une présence très importante sur le terrain au moment du traitement.
On la réservera donc aux traitements d’urgence.

2 - La méthode d’entretien avec appâts à base d’anticoagulants.

C’est la méthode la plus répandue et surement la plus efficace dans la durée. Elle se fait à l’aide de postes de dératisation qui peuvent prendre diverses formes. Ce sont dans tous les cas des contenants dans lesquels on met un appât empoisonné.

Les appâts se présentent également sous diverses aspects, grains en vrac, en sachets, blocs solides etc. Les appâts sont renouvelés régulièrement selon une fréquence variable allant d’une semaine à plusieurs mois.

L’avantage principal est que les anticoagulants provoquent des hémorragies importantes chez le rongeur et qu’il meurt par dessiccation (desséchement). Ces hémorragies sont provoquées lors de ses déplacements, bagarres et autres activités pouvant causer des lésions ordinairement sans conséquences chez le rongeur sain.

Du fait de cette dessiccation, on trouve rarement les cadavres, ou dans un état de momification qui ne dégage aucune odeur. Un autre avantage est que la mort n’intervenant que 3 à 7 jours après la prise d’appâts, les rongeurs ne font pas la relation entre les deux et continuent de se nourrir aux postes de dératisation.

3 - la méthode sans appâts

La norme ISO (International Organisation of Standardisation – Organisation Internationale de Normalisation) se généralisant et ayant pris une grande importance dans la sécurité alimentaire, la dératisation avec des pièges sans appâts est devenue aujourd’hui  une méthode incontournable de la dératisation partout où il ya entreposage, fabrication et autres transformations de produits alimentaires et de tous les éléments intervenant dans l’alimentation (emballages, conditionnement, vente, etc.).

Il a plusieurs types de caisses de dératisations sans appâts. Elles sont toutes équipées d’un mécanisme empêchant le rongeur de ressortir  du piège, soit avec remontage de ressort, soit avec des trappes basculantes. On peut également utiliser des pièges à colle.

ATTILA-KOULA collabore avec les grandes entreprises internationales et peut se prévaloir d’une grande réputation auprès de ses clients. C’est une référence de la lutte PCO (Pest Control Operators) en Côte d’Ivoire.

En savoir plus : info@attila-koula.com









 

© Attila-koula 2012 | Tél. : +225 21 58 14 82 | Fax : +225 21 58 14 78